Actions

Actions PEJA

Les cinq actions prévues dans le cadre du programme ont pour but de concrétiser ses objectifs généraux et spécifiques. Elles soutiennent des projets à petite échelle dans lesquels la participation active des jeunes, la visibilité et l’impact des projets au niveau européen sont garantis. Ces projets sont locaux, régionaux, nationaux ou internationaux, y compris des projets similaires de différents pays participants qui sont mis en réseau.

L’action « Jeunesse pour l’Europe » vise principalement à renforcer les échanges entre jeunes dans la perspective d’accroître leur mobilité tout en renforçant leur sentiment d’être citoyens européens. L’accent étant mis sur la participation des jeunes, dans le cadre des projets de sensibilisation aux diversités sociales et culturelles et de compréhension mutuelle ou de projets de renforcement de leur participation aux niveaux linguistique et interculturel. Ces échanges reposent sur des partenariats transnationaux.

Cette action vise également à encourager les jeunes à mettre sur pied leurs propres projets, ce qui favorise leur esprit d’initiative, d’entreprise et de créativité.

Les projets de participation à la vie démocratique favorisant la citoyenneté et la compréhension mutuelle des jeunes entrent également dans le champ de cette action. Ils soutiennent l’implication des jeunes aux niveaux local, régional, national ou international ainsi que des projets et des activités fondés sur des partenariats internationaux destinés à l’échange d’idées, d’expériences et de bonnes pratiques au niveau européen au sujet de projets locaux et régionaux.

L’action « Service volontaire européen » vise à renforcer la participation des jeunes à différentes formes d’activités de volontariat, à l’intérieur et en dehors de l’UE dans la perspective de développer la solidarité entre les jeunes, de promouvoir leur citoyenneté active et de favoriser la compréhension mutuelle entre eux.

Cette action soutient:

  • le jeune volontaire qui participe à une activité non lucrative et non rémunérée au bénéfice de la collectivité dans tout pays autre que celui de sa résidence pour une période de deux à douze mois;
  • des projets de volontariat impliquant des groupes de jeunes qui participent à des activités locales, régionales, nationales, européennes ou internationales dans des domaines tels que la culture, le sport, la protection civile, l’environnement et l’aide au développement;
  • les activités de formation et de conseil aux jeunes volontaires, de coordination entre les partenaires et les initiatives visant à valoriser l’expérience acquise par les jeunes dans le cadre du service volontaire européen.

L’action couvre les frais du volontaire, son assurance, ses frais de subsistance et de voyage ainsi que, le cas échéant, une aide supplémentaire pour les jeunes défavorisés.

Les pays de l’UE et la Commission veillent au respect de normes de qualité comportant une dimension d’éducation non formelle (préparation des jeunes sur les plans personnel, interculturel et technique et soutien personnel continu), la réalité des partenariats ou la prévention des risques.

L’action « Jeunesse dans le monde » contribue au développement de la compréhension mutuelle et à l’engagement actif dans un esprit d’ouverture sur le monde. Cette action vise à soutenir les projets menés avec les pays extérieurs à l’UE qui ont signé des accords avec l’UE dans le domaine de la jeunesse en faveur de l’échange de jeunes et de personnes et des organisations travaillant dans le secteur de la jeunesse. Elle soutient également les initiatives renforçant la compréhension mutuelle, la solidarité et la tolérance des jeunes et la coopération dans le domaine de la jeunesse et de la société civile dans ces pays.

Le programme distingue les projets menés avec les pays voisins (pays partenaires de la politique européenne de voisinage (PEV), Russie et pays des Balkans occidentaux) et ceux menés avec les autres pays extérieurs à l’UE. Sont notamment privilégiés les échanges d’idées et de bonnes pratiques, le développement de partenariats et de réseaux et le développement de la société civile.

L’action « Systèmes d’appui à la jeunesse » soutient:

  • les organismes actifs au niveau européen, les organisations non gouvernementales (ONG) poursuivant un but d’intérêt général européen et impliquées dans la participation active des jeunes citoyens à la vie publique et à la société et dans la mise en œuvre d’actions de coopération européenne dans ce domaine;
  • le forum européen de la jeunesse et ses activités comme la représentation des organisations de jeunesse auprès de l’UE, sa fonction de relais d’information auprès des jeunes ou sa contribution au nouveau cadre de coopération dans le domaine de la jeunesse. Les ressources annuelles allouées au forum ne sont pas inférieures à deux millions d’euros même si son budget doit être financé par des sources de provenance externe à l’UE à hauteur de 20 % au moins;
  • la formation et la mise en réseau des personnes travaillant dans le secteur de la jeunesse comme les responsables de projets ou les conseillers de jeunes. Le soutien peut concerner par exemple les échanges d’expériences et de bonnes pratiques, les activités de partenariats et de réseaux durables et de grande qualité;
  • les projets pour stimuler l’innovation et la qualité, et les approches novatrices dans ce domaine;
  • les actions d’information destinées aux jeunes, aux personnes et aux organisations actives dans ce domaine , notamment celles qui améliorent l’accès des jeunes aux informations pertinentes et aux services de communication. Il peut s’agir de portails européens, nationaux, régionaux et locaux s’adressant aux jeunes ou de mesures en faveur de la participation des jeunes à la préparation et à la diffusion de conseils et de produits d’information compréhensibles, conviviaux et ciblés;
  • les partenariats avec des organismes régionaux ou locaux dont le financement porte sur les projets et les activités de coordination;
  • le soutien aux structures qui mettent en œuvre le programme: les agences nationales ou les organismes assimilés (coordinateurs nationaux, réseau Eurodesk, plate-forme euro-méditerranéenne de la jeunesse et associations de jeunes volontaires européens, etc.);
  • la valorisation du programme et de sa mise œuvre par la Commission par l’organisation d’évènements (séminaires, colloques, etc.) ou d’actions d’information.

L’action « Soutien à la coopération européenne dans le secteur de la jeunesse » vise à organiser un dialogue structuré entre les différents acteurs du monde de la jeunesse, à savoir les jeunes, les organisations et les personnes actives dans ce secteur ainsi que les responsables politiques. Les activités peuvent concerner:

  • la promotion de la coopération et de l’échange d’idées et de bonnes pratiques ainsi que la mise en place des réseaux nécessaires à une meilleure compréhension et connaissance de la jeunesse;
  • l’organisation de conférences par les présidences de l’Union et de la Semaine européenne de la jeunesse ainsi que le soutien aux objectifs du domaine de la jeunesse au moyen de la méthode ouverte de coordination (MOC) et du pacte européen pour la jeunesse;
  • la coopération entre les activités de volontariat nationales et internationales pour les jeunes volontaires;
  • les séminaires portant sur les questions sociales, culturelles et politiques organisés à l’attention des jeunes;

le développement de la coopération politique et la coopération de l’UE avec d’autres organisations internationales (Conseil de l’Europe, l’Organisation des Nations unies, etc.).

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :