Accueil > Uncategorized > La dynamique du séminaire continue…

La dynamique du séminaire continue…

avril 21, 2012

La dynamique du séminaire « VOLONTAIRES SANS FRONTIERES » a continué pendant la quatrième journée. Comme d’habitude, les exercices d’échauffement physique et mental étaient fixés en haut de l’agenda. Ensuite, nous avons donné une définition improvisée du terme « projet » et nous avons spécifié les étapes d’un projet. Suite à cela, nous avons eu l’occasion de suivre une formation de qualité de gestion des projets faite par Ivana Dimitrovska. La formation, riche en détails et exemples nous a apporté un aperçu sur les étapes d’un projet, à savoir : la programmation, l’identification, la formulation, le financement, la mise en place et l’évaluation. Cela a effectivement suscité notre intérêt. Nous avons partagé avec les autres nos projets individuels, après quoi nous avons échangé nos idées sur des projets que nous voudrions développer au sein de nos organisations respectives et en collaboration avec les autres organisations qui assistaient au séminaire. Puis, nous avons fait une synthèse de toutes les idées qui avaient à peu près les mêmes objectifs : organisation des séminaires, compétitions ou bien des échanges des jeunes en vue de promouvoir la culture et la diversité culturelle, la citoyenneté active, la participation active de la part des jeunes dans les domaines de la démocratie, la paix, le développement durable, l’inclusion des personnes ayant moins d’opportunités, l’intégration européenne pour les pays qui aspirent y accéder. Une fois les priorités et les intérêts définis, nous avons procédé à l’étape suivante, la mise en œuvre des idées. Ainsi, nous avons monté des projets que nous avons ensuite présentés devant les autres.

C’était une journée réussie car les organisateurs ont bel et bien transmis leurs connaissances et motivation pour nous donner des pistes de réflexion afin que nous définissions les besoins de nos sociétés et contribuions a un changement positif par le biais des futurs projets destinés non seulement à promouvoir le français et les valeurs francophones mais aussi pour apporter une contribution pour le développement de nos sociétés et au-delà.

Après, certains parmi nous se sont dirigés vers Ohrid pour découvrir les richesses naturelles de cette ville macédonienne et des autres se sont faufilés dans les rues de Bitola.

Le soir, nous sommes allés dans un café francophone « Bonnes vibes », où nous avons rencontré les  francophones de Bitola et nous avons échangé avec eux dans une ambiance dansante.

Sanja Karakuseva

Macédoine

Publicités
Catégories :Uncategorized
%d blogueurs aiment cette page :